Langue Préférée

User Functions

du 27 au 29 mai 2019

Les introductions thématiques

 

En anglais connus comme TF Talks, elles sont l'équivalent des discussions TED dans le contexte de la Tool Fair. Nous recherchons en permanence des présentateurs qui comprennent le domaine et le thème de la Foire à outils ou l’un des éléments prioritaires choisis pour chaque édition, qui peuvent apporter des perspectives nouvelles /particulières et amener les participants à réfléchir de manière différente sur un thème. Les discussions durent entre 15 et 18 minutes maximum et comprennent généralement des éléments visuels, sonores ou l'utilisation de supports. L’équipe de communication de la TF France 2019 enregistre les TF TALKs et les versions révisées sont publiées sur le portail SALTO ETP et via les réseaux sociaux.

Les 3 TF TALKS de l'édition 2019 sont:

 

AUDREY BAUDEAU (Déléguée générale CNAJEP)

Education formelle, non-formelle, informelle : quelle complémentarité?

Entre l’éducation formelle et l’éducation non-formelle tout au long de la vie se jouent des enjeux de complémentarité qui ne sont pas si évidents que ça. L’éducation non-formelle a-t-elle vocation initialement à être complémentaire ? Et dans tout ça, qu’entend-on par « apprentissages informels » ?

 

ANTONIN COIS (Responsable du développement chez La Ligue de l'enseignement, administrateur national de la MEDNUM https://lamednum.coop, président de l’association Poppy Station https://www.poppystation.org)

L’éducation au numérique: comment accompagner les futurs citoyens dans une société traversée par le numérique

La cause est entendue : le numérique impacte nos manières de vivre, d’apprendre et de travailler, et les transformations sociales et sociétales qu’il a déjà engendrées imposent une réaction éducative forte pour ne laisser personne de côté. C’est pourquoi la Ligue de l’enseignement s’est engagée dans une démarche ambitieuse pour accompagner une éducation créative, critique et responsable du citoyen au cœur de cette société traversée par le numérique.

 

GISELE EVRARD MARKOVIC (Centre de ressource SALTO-JEUNESSE Formation et Cooperation)

Au-delà du savoir et du savoir faire : un cadre de compétences pour travailleurs jeunesse qui fait une place d’honneur au savoir-être.

L’importance des compétences pour la qualité du travail de jeunesse est soulignée depuis longtemps, et prend une place de plus en plus importante alors que la formation et l’éducation des travailleurs de jeunesse monte en priorité sur l’agenda européen. Par compétence, beaucoup entendent avant tout le savoir et le savoir-faire. On oublie parfois que le savoir-être joue un rôle prédominant dans le comment nous faisons ce que nous faisons.

En effet, à quoi sert ces deux dimensions d’une compétence si elles ne sont pas tout d’abord ‘mises en action’, activées par autre chose ?

Créé en 2016, le « Cadre de compétences pour les travailleurs de jeunesse à l’international » met en avant ces ‘petites choses’ pourtant si importantes qui permettent d’aborder la notion de compétences de façon plus holistique. Magie, intuition, intégrité, attitudes… autant d’éléments qui font la différence et dont nous allons parler aujourd’hui