Ami-e-s critiques et outil d’apprentissage

Nov 2013
An elephant sitting on a bench with a friend on the beach

A l’occasion des deux dernières Foires aux outils, les personnes qui ont été invitées à présenter un outil d'apprentissage se sont vu affecter un-e « ami-e critique ». L'idée était d'avoir quelqu'un qui aide le formateur à penser de façon critique l'outil qu’il présente, le déroulement de l’atelier et d’approfondir sa compréhension des processus à l’œuvre. 

La stratégie des outils d’apprentissage comprend la notion de « Voyage d'un outil ». L'idée ici est que les outils d'apprentissage passent par différents stades de développement et d'adaptation. La stratégie de développement des outils prévoit leur publication dans la « boîte à outils en ligne », avec la possibilité pour les pairs de les commenter et de les mettre en oeuvre; elle prévoit que les utilisateurs d’outils commenteront la façon dont cela s’est passé et quels changements pourraient être réalisés pour développer l'outil. Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie sont organisés des événements comme les « foires aux outils », occasion pour les pairs de se réunir pour partager des outils, les évaluer de façon critique et collaborer ensemble à leur développement et leur adaptation. Les formateurs qui présentent des outils d'apprentissage, que ce soit en face à face ou en ligne, nous les appelons les « initiateurs » (si ils le sont effectivement) ou « conservateurs » - pour ceux qui prennent soin de l'outil sur cette partie de son voyage. Nous distinguons encore les « développeurs » - ceux qui voient le potentiel de l'outil et travaillent à le modifier, à l’accroitre ou à l'adapter à des publics différents. Certains sont à a fois initiateurs, conservateurs ou développeurs, combinent  les trois types d’activité.  Un-e ami-e critique accompagne  le formateur, qu’il soit initiateur, conservateur ou développeur, dans le processus de présentation, de développement, de réflexion et de documentation.

Ami-e-s

Donc, je suppose que nous sommes tout à fait à l’aise avec le terme « ami-e ». Dans ce contexte,  l'ami-e comme est un compagnon de voyage, qui se soucie de la façon dont vont les choses, qui a vos  intérêts à cœur et est prêt-e à « dire les choses comme elles sont » ; un-e ami-e comme est quelqu’un qui respecte ce que vous faites, mais n'a pas peur de vous mettre au défi. Un-e ami-e c’est un soutien.

Critique

Mais qu'en est-il du mot « critique » ? En un sens, il peut être compris comme portant un jugement négatif - mais cela n’est évidemment pas ce que nous avons à l'esprit ici. D’autres le prenne dans le sens de porter un jugement, de faire une évaluation minutieuse, de façon constructive plutôt que destructrice. Souvent, le mot est associé à l’idée de tournants décisifs , on parle de « moment critique » : en sciences, le mot désigne « le point où un changement brusque de la qualité, de la propriété ou de l'état se produit » (par exemple, un point critique pour l'ébullition de eau est de 100 degrés à pression atmosphérique normale). Mais le mot critique  peut être également utilisé à propos du  point  charnière entre pensée et opinion.

Lors de corrections de devoirs de niveau Masters, un problème rencontré couramment est qu'il y a trop de descriptions et pas assez de réflexion critique. Les étudiant-e-s ont décrit ce qui se passait, ce qu'ils/elles ont vu et peut-être même comment elles/ils se sentaient, mais  manque le traitement de ces informations permettant de tirer des leçons de cette expérience ; peu d'efforts sont faits pour « déchiffrer» ce qui est arrivé ; pour poser des questions critiques - et y répondre. C’est exactement la même chose dans l’apprentissage expérientiel. Sans la révision - la réflexion critique - de l'expérience, nous perdons énormément en terme d'apprentissage potentiel. Voilà où est le défi - prendre le temps de la réflexion et de compréhension du processus d’apprentissage pour en tirer le meilleur. Les ami-e-s critiques nous aident à être plus rigoureux et à approfondir les choses - et parfois nous conduit à revoir notre démarche, à restructurer notre outil.

« Qu’est-ce que tu me casses les pieds avec ça ? J’ai encore mon atelier à préparer ! »

Souvent, les avantages de la réflexion critique ne sont pas appréciés tant que l'investissement de temps n’est pas fait!

Ami-e-s critiques à la Foire aux outils 

Revenons donc à ceux et celles qui font des présentations à la Foire aux outils : ils / elles se sont portées volontaires pour présenter leur création (initiateurs), ou les développements conduits, comment elles ont pris soin, l’ont conserver (conservateurs). Ils/elles ont la possibilité de présenter tout simplement l’outil puis d’entamer une discussion ou bien ils/elles peuvent demander au groupe de pairs rassemblé de travailler avec l'outil comme tout autre groupe d'apprenants le ferait. Celui ou celle qui présente se propose d’amener l'outil à la prochaine étape de son voyage. Elle ou il dévoile l’outil, en le soumettant à l’examen de ses pairs. Très probablement, la personne qui présente a déjà investi du temps, de l'énergie et de la réflexion dans cet outil, et maintenant un groupe de pairs va enfaire la connaissance et se l’approprier afin de l’utiliser, lui faire continuer le voyage. Les pairs vont probablement aussi l’évaluer et le juger. Il y aura énormément de matière à réflexion pour celui ou celle qui a fait la présentation. Que faire des réactions à l'outil ?

Questions

Les ami-e-s critiques à la Foire aux outils ont pour  rôle de soutenir celles ou ceux qui font les présentations  dans la phase de  préparation et dans le retour critique sur  l'expérience. À certains égards, ils sont comme un facilitateur personnel, un entraîneur ou un mentor. Et que font réellement ces ami-e-s critiques ? Eh bien, ils peuvent apporter une tasse de café quand le temps de préparation commence à manquer ou féliciter quand les pairs répondent bien à la présentation, mais surtout, ils posent des questions de manière à développer la réflexion ...

Les instructions pour les ami-e-s critiques comprennent  la suggestion de questions  avant et après l’atelier. Par exemple…

Avant l’atelier…

  • Quels sont vos critères de réussite pour votre atelier ?
  • Que voyez-vous comme zones potentielles à développer pour votre outil ?
  • Quels sont les aspects de votre outil ou de votre présentation sur lesquels vous aimeriez particulièrement avoir des commentaires ?
  • Quels sont les aspects de l’atelier ou de l’outil lui-même sur lesquels vous vous sentez le moins confiant-e ?

Après l’atelier...

  • Comment cela s’est-il passé selon votre point de vue ? – Qu’avez-vous bien fait ?
  • Qu’avez-vous appris sur votre outil et sur sa mise en oeuvre ?
  • Quels changements apporteriez-vous à présent à votre outil ? 
  • Quelles sont les compétences particulières que ceux ou celles qui  utilisent ont besoin de développer ?
  • Comment pourriez-vous développer sous forme écrite votre outil (e télécharger dans la Boîte à outils) ?

Être un-e ami-e critique requiert  quelques compétences : la capacité d'écouter et de poser des questions efficaces et la capacité d’établir des rapports rapidement. L'ami-e critique peut aussi offrir un retour constructif spécifique : apporter des preuves à l’appui des conclusions ou bien les remettre en question. Pour ce faire, les ami-e-s critiques doivent être présent-e-s à l'atelier. Ils/ elles ont  besoin de prendre des notes et de trouver un équilibre entre participer à la présentation  et observer son déroulement.

« OK, maintenant je peux voir les chosesautrement, tu m’as donné de quoi réfléchir »

Les questions sont conçues pour aider les personnes à penser et à voir des perspectives différentes. Le retour doit être spécifique, précis et pertinent.

Potentiel

La mise à disposition d’ami-e-s critique aux Foires aux outils est un processus simple qui vise à soutenir et développer le potentiel de ceux/celles qui présentent les outils et les outils. Peut-être que le concept a un peu plus de potentiel ? Déjà, l'idée est utilisée par une équipe de formateurs pour le soutien des pairs. Peut-être que pour les outils d'apprentissage, cela peut être utilisé en dehors de la Foire aux outils ?

Si vous avez placé un outil dans la boîte à outils en ligne, vous pouvez aussi engager une conversation (par email ou skype) avec un-e pair bénévole au sujet de votre outil, lui soumettre à un examen critique. 

Vous pouvez aussi réaliser  un enregistrement vidéo de votre outil, le télécharger et inviter des pairs choisis à le commenter l’outil et l’utilisation que vous en faites. Nous pouvons enfin encourager tous les  participant-e-s à  se comporte comme des ami-e-s critiques quand elles/ ils  et ils « font » l'évaluation finale de la formation ! Peut-être ai-je besoin d’un-e ami-e critique pour m’aider à avoir plus d’idées au sujet des ami-e-s critiques !

« Ouf, c’est difficile de trouver le temps de vraiment parler de tous ces aspects des outils d’apprentissage – mais est-ce que ça en vaut la peine »

Les avantages sont pour la personne qui présente, son ami-e critique et pour toute personne qui utilise l'outil d'apprentissage à l'avenir.

Share this content