Plaidoyer pour l’application de la Rétro Ingénierie aux outils pédagogiques!

Nov 2013

Lorsque vous étiez enfant, entre 5 et 10 ans, vous étiez probablement plus conscient-e-s de la puissance de la Rétro Ingénierie qu'un adulte moyen (geeks exclus).

D’ailleurs la Rétro Ingénierie n’est rien de moins ni rien de plus qu'un processus de démontage pièce après pièce d'un mécanisme afin de mieux comprendre comment il fonctionne, indépendamment de ce que vous comptez faire avec cette nouvelle compréhension (copier le mécanisme, l'améliorer, l'utiliser au mieux ? ...)

Lancée comme une pratique de renseignement militaire pour découvrir les secrets d'armes allemandes nouvelles pendant la Seconde Guerre mondiale, la Rétro Ingénierie s’est imposée comme le meilleur outil des maîtres informatiques pour atteindre les lignes de codes cachés des logiciels qui ne sont pas publiés en version open source c’est à dire dont  le code de programmation sous le capot d'un logiciel est disponible pour tou-te-s. Donc, si vous avez gardé un peu de la curiosité de cet enfant et que savoir « comment utiliser » quelque chose ne satisfait pas votre soif de savoir, eh bien, vous pourriez aussi avoir envie d'apprendre « comment ça marche » et la Rétro Ingénierie peut se révéler être votre meilleure chance d’y parvenir.

Même dans le cas des logiciels open source les résultats d'apprentissage de l'étude de leur fonctionnement grâce à une approche Rétro Ingénierie sont évidemment meilleurs que la simple lecture du « Manuel d'utilisation ».

Dans notre domaine spécifique cela se traduit par l'idée que tout outil d'apprentissage valide ou intéressant peut être une source de beaucoup plus de potentiel si nous sommes en mesure de passer de « l'utilisation » à une « réelle connaissance » par la compréhension de la façon dont chacune de ses pièces concordent et interagissent les unes avec les autres. Pourquoi un outil nécessite-t-il un cadre spécifique ? Pourquoi doit-il être utilisé dans des groupes plus ou moins importants ? Pourquoi avons-nous besoin (ou non) de certains matériaux spécifiques, d’un  timing, de musique, et ainsi de suite...

Suivre des instructions précises, écrites ou non, ne nous donne pas nécessairement une claire compréhension des raisons sous-jacentes. En fait, lorsque nous « bénéficions » d’un outil en tant que participant-e-s, le fait même de suivre un rôle ou un ordre donné, ainsi que la confiance dans le formateur / l’animateur, nous empêche souvent de nous demander « pourquoi je fais ça ?», et de consacrer simplement toute notre attention à la réalisation des instructions de la meilleure façon possible. Mais même si nous sommes la personne qui met en œuvre  l’outil, certain-e-s collègues (ou une publication) nous en ayant  expliqué comment le fonctionnement, à l’aide d’une description claire et détaillée, nous ne pouvons considérer comme acquise la maîtrise de tous les détails, des pourquoi et des comment de l’outil. 

Un formateur curieux devrait toujours se poser de nombreuses questions sur un outil, car les questions et leurs réponses, si elles sont recherchées à travers un processus minutieux de Rétro Ingénierie, peuvent déclencher un « effet Lego ». Cet effet nous permet de changer les pièces de l'outil que nous avons démantelé en un ensemble de briques Lego. Et exactement comme si on jouait avec des briques Lego, nous serons en mesure de réassembler (ceci en jargon geeks serait la « réingénierie ») l'outil, peut-être en le changeant légèrement, en l'adaptant à notre contexte ou à notre cible ou tout simplement à notre style de formation et, qui sait, peut-être même en l'améliorer !

Un modèle simple pour l'amélioration itérative d'un outil implique que celui ou celle qui l’utilise et analyse ses résultats doit être la même que celui ou celle qui l’a conçue. C’est la personne qui connait le mieux les idées originales à l‘origine  de son développement. Mais grâce à un processus de Rétro Ingénierie, toute personne utilisant l'outil peut rejoindre le cycle de test et de re-conception comme si elle était l'artisan d'origine.

Grâce à la Rétro Ingénierie, nous serons en mesure de comprendre le processus de conception qui a poussé les créateurs d'outils dans leurs choix et décisions et nous nous approprierons au mieux cet outil. Nous aurons tous les droits de faire des critiques constructives et de l’adapter en un nouvel instrument personnalisé répondant mieux à nos besoins et nos objectifs.

Si nous nous remémorons l’article « Journey of a Tool For Learning » et sa conclusion, la façon dont la Rétro Ingénierie peut être un carburant puissant pour suivre cette voie deviendra plus évidente. La phrase : « La stratégie [d’Outils d'apprentissage] vise non seulement à faciliter le partage des outils, mais aussi à offrir des possibilités où les pairs dans le domaine de l'apprentissage non formel peuvent réfléchir et proposer des développements », explique clairement quel rôle peut jouer une plus grande connaissance de l'approche de la Rétro Ingénierie .

Bien sûr appliquer une idée comme celle-ci à un domaine différent de celui où elle a été d'abord développée, implique beaucoup « d’essais et d’erreurs » afin de se trouver en mesure de définir une approche structurée sur les modalités d’application de la Rétro Ingénierie à des outils d’apprentissage de l’éducation non formelle. Il s’agit de « catégoriser les types de pièces que vous pourriez découvrir pendant la Rétro Ingénierie d’un outil d'apprentissage (par exemple une séquence d'étapes, les matériaux, le public cible)  » et de comprendre comment chaque « brique » peut apporter de nouveaux résultats en fonction de la façon dont elles sont réassemblées.

Maintenant tout ce qu’il nous reste à faire c’est de concevoir un atelier de Rétro Ingénierie pour essayer pratiquement à l’occasion de la Foire aux outils VIII !

  1. La Rétro Ingénierie est le processus de découverte des principes technologiques d’un dispositif, d’un objet ou d’un système à travers l’analyse de sa structure, de son fonctionnement et de son exploitation. Cela implique souvent de démonter quelque chose (un dispositif mécanique, un composant électronique, un programme d'ordinateur, ou de la matière biologique, chimique ou organique) et d’analyser son fonctionnement en détail pour l’utiliser dans l’entretien, afin d’essayer de concevoir un nouveau dispositif ou programme qui fasse la même chose sans utiliser ni dupliquer (sans comprendre) l’original. La Rétro Ingénierie a ses origines dans l'analyse du matériel informatique pour un avantage commercial ou militaire. Le but est de déduire des décisions de conception de produits finaux, avec peu ou pas de connaissances supplémentaires sur les procédures impliquées dans la production originale. http://fr.wikipedia.org/wiki/ Rétro-ingénierie. La référence à la page Wikipedia est probablement la plus facile à utiliser, complète et riche en explication et de références supplémentaires sur la Rétro Ingénierie comme processus scientifique.
  2. « Journey of a Tool For Learning » de Federica Demicheli dans Tools for Learning, Salto-Youth EuroMed and Good Practise’s Magazine, numéro de novembre 2012, page 5.
  3. Merci à Jonathan Bowyer pour sa suggestion pertinente.

Share this content